10000Visions

10, 000 Chroniques de Disques, Lives & autres.

Vendredi 24 juillet 2009 à 22:27

http://10000visions.cowblog.fr/images/PinkFloyd/albumpinkfloydthewall.jpg
Pink Floyd - The Wall (1979)
Par Brieuc
D'abord, pardonnez moi pour ce choix de groupe un peu restreint, c'est vrai que j'ai parlé de "Meddle" de "Atom Heart Mother" mais clore ces chroniques sur les Pink Floyd... Je voudrais quand même parler de l'album qui à mené ce groupe à être mon préféré, où plutôt celui qui m'a fait connaître les Pink Floyd. En Ecoutant l'album je me suis dis pourquoi ne pas voir le film de Alan Parker? tellement j'ai adoré cet album. C'était le moment où je fouillais dans le grenier de mon chez moi, et que je fouillais dans les vinyles de mon père et que par curiosité, j'ai pris tous ceux des Pink Floyd (pour découvrir).
 
Tous ceux de la génération de mes parents disaient, "Quand tu verras le film, tu te sentiras parfois mal à l'aise et tu écouteras la musique d'un autre air". Puis j'ai vu le film de Alan Parker. Si on prend le film comme une même histoire ça donne ça : Pink, un jeune garçon qui a perdu son père à la seconde guerre mondiale, et qui est élevé par sa mère tyrannique, devient à un moment Rockstar, il se met dans la drogue puis il apprend que sa copine l'a plaqué, il devient fou pète tout chez lui, se mutile et... après une transformation bizarre est sous un accoutrement de sorte de parti nazi avec un brassard rouge où est marqué deux marteaux croisés. In prend le parti en charge et met en route une campagne contre les juifs, les noirs et les homosexuels. Je dois dire que le film m'a vraiment rendu mal à l'aise, il y a quelques scènes "insoutenables" et des images pas jolies jolies. Le film reflète en fait la vie de Roger Waters, qui a écrit presque l'intégralité de l'album.
 
Tout le double cd/Vynil des Pink floyd accompagne le film et il y a quelques chansons que je ne peux plus écouter ("The Trial" ou encore "one of my turns" où il détruit sa chambre. La dénonciation au début des écoles anglaises est tout simplement magistrale sur fond de "Another Brick in the Wall part I et II" ou de "The Happiest Day of our Lives", énormes chansons. "Comfortably Numb" est absolument magnifique et illustre bien l'enfermement de Pink envers la société, par un mur. Les dessins du film sont particulièrement extraordinaires... "Young Lust" "Waiting For The Worms" ou encore "In the Flesh" sont aussi parfaites. L'album absolu par excellence des Pink Floyd.









Playlist "The Wall"

Pink Floyd - The Happiest Day of Our Lives [1:51]

Pink Floyd - Another Brick In The Wall (Part Two) [4:00]

Pink Floyd - Young Lust [3:31]

Pink Floyd - Comfortably Numb [6:22]

Pink Floyd - Run Like Hell [4:24]






Par Paracelsia le Vendredi 24 juillet 2009 à 22:44
THE FILM! THE FILM! Qui m'a terrifiée lorsque j'étais petite, mais un respect éternel pour le groupe!
Par jazz le Vendredi 24 juillet 2009 à 23:05
ah the wall le sommet musical des Pink floyd mais y'a aussi d'autre albums éxélents bien sur !!!!

bonne soirée, nuit,w end et le plein de bonnes musiques,A+
Par Naulie le Samedi 25 juillet 2009 à 0:14
Wish you were here est mon préféré des Pink Floyd,
même si The Wall est absolument magistral, ainsi que The Dark Side, leur plus connu :)
Par Brioche-Patapon le Samedi 25 juillet 2009 à 9:23
je conte peut-être aussi le chroniquer "Wish You Were Here" mais pas "The dark side of the moon, il est trop commercial je trouve
bonne journée a vous tous!
Par alethdesmond le Jeudi 13 août 2009 à 14:37
Ah, ce film... Rarement film m'aura fait autant d'effet, et pourtant ce n'est pas mon CD favori (même s'il y a deux-trois chansons qui font partie de mes préférées des Floyd ^^ mais Wish you Were Here est loin devant de toute manière. Cet album est juste ... Beau. Tout court. Il a besoin de rien que lui-même je trouve)

J'ai consacré tout un dossier de mon épreuve spécialité histoire des arts (donc... 10 pages... 1à minuscules petites pages) à la séquence de The Trial, mais devait faire à l'origine Goodbye Blue Sky.
Au bout de deux ou trois visu de ces deux séquences, invariablement, j'en pouvais plus et me mettait à pleurer tellement j'étais dérangée... Pourtant ce ne sont pas les pires du film, surtout The Trial ...
Mais le film vaut le coup d'oeil pour ça. Par contre faut rentrer dedans.
Mais quand on y est rentré, on en ressort pas indemne, pour sûr !
Par repermusiques le Jeudi 3 septembre 2009 à 14:01
Je l'ai en 33 tours mais ce n'est pas mon favoris des Pink Floyd.
Par FrippMour le Dimanche 15 août 2010 à 12:19
Moi j'ai toujours associé cet album à la tournée de 80 et le film je l'ai vu y a un an et je l'ai pas trouvé si terrifiant que ca (ah ces jeunes rien ne les touche)il a plus mal vieilli que le live avec les impros de Gilmour
Par Cuberisheep le Mercredi 18 août 2010 à 17:41
Avec le recul, j'ai appris beaucoup plus de trucs sur l'album et je vais refaire un dossier sur THE WALL. Etant donné que The Wall est une réfléxion sur l'isolement en trois parties (donc le double album, le live puis le film), on peut croire que ça se complète. Le film m'a surtout marqué, parce que j'ai toujours écouté l'album d'une oreille agréable sans me soucier de la traduction des paroles, et la violence du sujet. En voyant le film, j'ai mis une autre étiquette sur ce que j'écoutais... Je suis un peu flou mais bon, la seule partie auquelle je n'ai pas assistée est le live. Sauf que Roger Waters compte rebatir son oeuvre comme il l'a fait a la fin des 70's, à Bercy à Paris, peut-être accompagné de David Gilmour pour comfortably Numb, Wish You Were Here et quelques autres titres (et donc forcèment, avec Nick Mason normalement, du moins ça me plairait à un point... que tu n'oserais imaginer).

Gilmour pouvait improviser sur Comfortably Numb mais c'est tout. Le reste des morceaux devait être calculé à la mesure prêt, ce qui était quelque peu pénible pour les membres du groupe.
Par http://www.obienetreprovencal.fr le Jeudi 4 juin 2015 à 6:02
Motörhead devint donc culte avec cet album et servit de référence à de nombreux groupes de métal, comme Metallica, alors que Lemmy influença plus généralement la scène rock.
Par SEO CONSULTANT le Jeudi 3 septembre 2015 à 16:14
Je vous remercie pour l'information.
Par Code Promo Avis le Samedi 5 septembre 2015 à 19:50
Avez vous un lien pour que je puisse télécharger l'article en PDF ?
Par dépannage serrurier paris 15 le Lundi 7 septembre 2015 à 7:49
Excellent article je vous soutient .
Par Labochef.com le Vendredi 19 février 2021 à 9:32
Pardonnez-moi d'avoir pris un peu de temps pour répondre, mais il m'a fallu un peu de temps pour décider quelles chansons étaient vraiment correctes et si elles étaient vraiment sous le radar.

Quoi qu'il en soit, voici ma petite liste :

Louder Than Words (Plus fort que les mots) : C'est le chant du cygne parfait pour la carrière d'un groupe par ailleurs très innovateur et unique. Le travail de David Gilmour à la guitare y est très éloquent, comparé à la plupart des morceaux de The Endless River.
Dogs : Cela montre le territoire que Pink était prêt à explorer en se plongeant dans des thèmes politiques et, ironiquement, en expérimentant des éléments symphoniques et de l'improvisation alors que tous leurs homologues commençaient à vaciller face à l'explosion du punk rock. C'est peut-être le meilleur exemple de la musicalité qu'ils ont pu acquérir.
San Tropez : Cette exploration du jazz fait de cette chanson la plus divergente en termes de style. Elle me rappelle le jazz cool et doux que j'écoutais (contre mon gré) en grandissant. J'aime l'ambiance générale de cette chanson.
Jugband Blues : C'est la sortie parfaite pour Syd Barrett, qui souffre de lésions cérébrales qui l'ont rendu impossible à travailler. J'adore l'utilisation ludique des signatures temporelles 2/4, 3/4 et 4/4, en plus d'un élément acoustique époustouflant.
Salut, toi : Je ne sais pas si ça compte, mais cette chanson se démarque pour diverses raisons. Le thème et la mélancolie font vraiment tout pour moi ici.
Je vais devoir explorer sérieusement la discographie cette fois-ci, car j'ai encore du retard à rattraper.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://10000visions.cowblog.fr/trackback/2881692

 

<< Chroniques précédentes | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Chroniques suivantes >>

Créer un podcast